Réseau Quetelet

Enquête : Enquête post-électorale de l'élection présidentielle 2012

Producteurs

  • CEVIPOF - Centre de recherches politiques
  • OpinionWay

Financement

  • SIG - Service d’information du gouvernement

Diffuseur

  • CDSP - Centre de données socio-politiques

Résumé

Le dispositif d'enquêtes post-électorales de 2012 du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) a fait l'objet d'une expérimentation méthodologique. L’objectif était de se rapprocher de ce qui avait été réalisé lors des élections de 2007. En effet, il s'agissait d'évaluer les effets des modes d'administration du questionnaire sur la manière de répondre des enquêtés.

Ainsi, le même questionnaire a été administré à deux échantillons d'individus inscrits sur les listes électorales, l'un par téléphone et l'autre par internet.

L'enquête dont il est question ici est celle conduite par téléphone. Les interviews ont été réalisées du 10 mai au 29 mai 2012, entre le second tour de l'élection présidentielle et le premier tour des élections législatives.

Elle a été réalisée par OpinionWay, à la demande du CEVIPOF et porte sur les opinions politiques, la nature du vote, les préférences en matière de politique publique, les valeurs, les conditions de vie et la trajectoire sociale des répondants.

Son questionnaire reprend les grandes dimensions des enquêtes post-électorales réalisées au CEVIPOF depuis les années 60 en sélectionnant prioritairement des questions du dispositif d'enquêtes de 2007 afin de faciliter la comparaison. Il aborde l'ensemble des thèmes politiques évoqués au cours de la campagne présidentielle de 2012, ainsi que des questions caractéristiques du positionnement politique des français.

Dates de collecte

  • - début : 10/05/2012
  • - fin : 29/05/2012

Pays

France

Couverture géographique

France métropolitaine

Unité d'analyse

Individus inscrits sur les listes électorales en 2012

Univers

Ensemble des personnes résidant en France métropolitaine âgées de 18 ans et plus, inscrites sur les listes électorales en 2012

Méthode d'échantillonnage

L'objectif était de constituer un échantillon représentatif de l'ensemble des personnes résidant en France métropolitaine, âgées de 18 ans et plus et inscrites sur les listes électorales. Pour ce faire, la méthode suivante a été mise en place :

- Tout d'abord, à partir des fichiers des annuaires Pages Blanches des personnes abonnées à France Télécom (18 952 677 d'adresses sur les 23 808 045 de foyers recensés par l'INSEE) un tirage aléatoire a été réalisé, en tenant compte du poids de chacun des départements et des tailles d'agglomération ;
- Par la suite et après l'élimination des doublons, des numéros de téléphone ont été générés par déclinaison des numéros précédemment tirés dans les Pages Blanches ;
- Enfin des numéros de téléphone mobile et des numéros d'IP ont été créés (téléphone ADSL ou fibre).

Le fichier ainsi obtenu comportait 30 000 numéros de téléphone, dont 75% de lignes fixes et 25% de lignes mobiles, IP ou ADSL.

L'enquête a donc été réalisée par téléphone. Lorsqu'une personne répondait après un nombre maximum de 4 sollicitations, une nouvelle sélection était faite au moment de l'appel. La personne choisie au sein du foyer était celle qui correspondait le mieux au profil des personnes recherchées. Une sélection par quotas a ainsi été réalisée sur les critères de sexe, d'âge et de profession du chef de famille, au moment de cet appel. Ces quotas ont été définis à partir des données INSEE issues du recensement 2009.

Sur un total de 58 550 appels, 4789 personnes ont été jointes, 3 765 ont accepté de répondre, 983 étaient hors quota. A été ainsi obtenu un échantillon total de 2782 personnes âgées de 18 ans et plus, représentatif de la population française, au sein duquel 2504 personnes de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales. Dans le fichier que nous diffusons les 278 personnes non-inscrites sur les listes se retrouvent dans la catégorie "96" - "Non enquêté".

De manière à limiter le plus possible la distorsion entre la distribution de cet échantillon et celle de la population française, le niveau de diplôme a été ajouté aux autres critères pour définir les variables de redressement.

La méthode d'échantillonage est décrite en détail dans le document suivant :

Nombre d'observations

2782

Méthode de collecte

Cette enquête a été réalisée par téléphone par un système Computer Assisted Telephone Interview (CATI). La durée du questionnaire était d'environ 30 minutes.