Réseau Quetelet

Enquête : Répertoire des immeubles localisés - 2014

Série

Répertoire des immeubles localisés (RIL)

Producteur

  • INSEE - Institut National de la Statistique et des Études Économiques

Diffuseur

  • ADISP - Archives de Données Issues de la Statistique Publique

Résumé

Le répertoire d'immeubles localisés (RIL) est un répertoire d'adresses localisées associé à une base de données géographiques communales. Il contient les adresses des immeubles d'habitation, celles de communautés et des établissements du répertoire Sirene. Le RIL 2014 couvre les communes de 10 000 habitants ou plus de France métropolitaine et de 4 DOM : Guadeloupe, Martinique, Guyane et pour la première fois La Réunion ; soit plus de 6 millions d'adresses. Pour chaque adresse, sont définies les coordonnées géographiques, le type et le nom de la voie, le numéro dans la voie, éventuellement un complément d'adresse.
De nombreuses modifications sont à noter pour l'année 2014. Ainsi, 10 variables ne sont plus disponibles : DEPCOM, NbHAB, NbCOM, NbAUTRE, TypeHAB, NbNIVEAU, Année, DateOP, HABITABILITE et STATUT. Une nouvelle variable, reprenant le nom STATUT, a été introduite dans le nouveau millésime mais désigne un tout autre concept, plus proche des anciennes variables NbAUTRE et HABITABILITE. Elle indique s'il s'agit d'un bâtiment d'habitation, d'un hôtel, d'une communauté ou si le bâtiment est en construction.
De plus, deux autres variables ont été ajoutées : la référence cadastrale et le n° du permis de construire.

Couverture géographique

France métropolitaine + Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion

Unité d'analyse

Adresse

Univers

Communes de 10 000 habitants ou plus

Nombre d'observations

260720

Méthode de collecte

Constitué à l'origine sur la base d'informations issues du recensement de la population de 1999, ce répertoire est mis à jour en continu par l'INSEE, à partir : - des fichiers de permis de construire ; - du répertoire national des entreprises et des établissements (Sirene) ; - des fichiers de La Poste ; - des fichiers administratifs comportant une adresse (que l'Insee est autorisé à utiliser). Il est également entretenu grâce aux échanges continus d'informations géographiques avec les communes concernées.