Réseau Quetelet

Enquête : Enquête permanente sur les conditions de vie des ménages, partie variable : nouvelles technologies - octobre 2001

Série

Enquêtes Permanentes sur les Conditions de Vie des ménages (EPCV)

Producteur

  • INSEE - Institut National de la Statistique et des Études Économiques

Diffuseur

  • ADISP - Archives de Données Issues de la Statistique Publique

Résumé

L'enquête "nouvelles technologies" a été réalisée en octobre 2001 dans le cadre de l'Enquête Permanente sur les Conditions de Vie des ménages (EPCV). Elle concerne 8000 ménages ordinaires de France métropolitaine et interroge dans chaque ménage un individu de 15 ans ou plus. Elle a pour objectif d'étudier la diffusion des nouvelles technologies et leur impact sur les conditions de vie. L'expansion de ces outils modifie les pratiques, entraînant une nouvelle répartition du temps de loisir, de nouvelles conditions de travail ou de formation, des changements dans les relations sociales... En décrivant successivement les opinions des Français sur ces nouvelles technologies (informatique, internet, télécommunications, audiovisuel), puis les équipements auxquels les personnes ont accès, les savoirs et enfin les pratiques, l'enquête dresse un panorama de leur diffusion, en retrace l'évolution et permet d'en comprendre les mécanismes. Elle met en relation les pratiques et les représentations d'une part, les pratiques dans différents lieux (maison, espace professionnel, établissement scolaire, autres espaces privatifs et lieux publics) d'autre part. Enfin, le choix de retenir la même personne pour répondre à ces questions sur les nouvelles technologies que celle élue pour la partie portant sur les indicateurs sociaux permet de replacer les pratiques informatiques dans le champ plus vaste des pratiques de loisirs et de la vie professionnelle. Ont été retenues : les technologies les plus récentes du champ "Technologies de l'information et de la communication" (informatique, télécommunications, audiovisuel) ainsi que celles, plus anciennes, qui les concurrencent en France : l'informatique, l'internet et le Minitel, le téléphone portable et le téléphone fixe, télévision et équipement périphérique (antenne parabolique, magnétoscope, lecteur DVD, console jeu vidéo, abonnement à des bouquets de chaines TV). Enfin, parmi les équipements individuels, la carte bancaire qui met en oeuvre des réseaux de télécommunications a été retenue. Le questionnaire comprend 4 grandes parties : 1) opinions de la personne interrogée sur les nouvelles technologies (questions issues de questionnaires d'opinion utilisées depuis plusieurs années par le CEA dans son étude "Agoramétrie"). Cela permet de projeter les comportements et les pratiques 2) équipements individuels de la personne interrogée et pratiques liées (téléphone portable et carte bancaire) et équipements auxquels l'individu à accès à son domicile 3) description des connaissances (état des savoirs en matière d'informatique et apprentissage) 4) description des pratiques domestiques, professionnelles, scolaires, dans d'autres lieux privatifs ou dans des lieux publics. Sont également posées des questions sur l'impact de l'internet sur les autres activités de la personne et sur sa sociabilité. Des questions spécifiques portent sur les individus de 4 à 14 ans du ménage (pratique domestique de l'ordinateur et de l'Internet, possession d'un téléphone portable, pratique de l'informatique à l'école.

Dates de collecte

  • - début : 10/2001
  • - fin : 10/2001

Couverture géographique

France métropolitaine

Unité d'analyse

Ménage ordinaire

Univers

Individus de 15 ans et plus et enfants de 4 à 14 ans

Méthode d'échantillonnage

Echantillon identique à celui de la partie fixe de l'EPCV d'octobre 2001, soit 8 800 logements tirés aléatoirement dans l'échantillon maître issu du recensement de 1990. Un individu par ménage est choisi (celui dont le mois d'anniversaire est le plus proche après le 1er octobre, utilisation de proxy en cas d'absence de la personne sélectionnée). Le même individu répond à la partie fixe (indicateurs sociaux) et au questionnaire complémentaire.

Nombre d'observations

5521

Méthode de collecte

Entretien en face à face d'une durée d'environ 20 minutes pour le questionnaire complémentaire soit 50 minutes au total avec la partie fixe.