Réseau Quetelet

Enquête : Enquête Emploi en continu - 2016

Série

Enquêtes Emploi

Producteur

  • INSEE - Institut National de la Statistique et des Études Économiques

Diffuseur

  • ADISP - Archives de Données Issues de la Statistique Publique

Résumé

A partir de 2003 l'enquête Emploi dite "en continu" se substitue à l'enquête annuelle. La collecte est réalisée tout au long de l'année et permet des évaluations trimestrielles de l'emploi et du chômage. L'enquête fournit des données originales sur les professions, l'activité des femmes et des jeunes, la durée du travail, les emplois précaires et les salaires. Elle permet de mieux cerner la situation des chômeurs ainsi que les changements de situation vis-à-vis du travail : passage de la scolarité à la vie professionnelle, de l'activité à la retraite, changement de profession. L'enquête comporte des données détaillées sur la formation. Un même ménage est interrogé 6 trimestres consécutifs par visite pour la 1ère et dernière interrogation et par téléphone pour les autres entretiens. L'échantillon de l'enquête est aréolaire, les aires qui le composent ont été constituées à partir des résultats du recensement de 1999 et, à partir du 3e trimestre 2010, la base de sondage dans laquelle sont tirés les nouveaux logements entrants dans l'échantillon de l'enquête Emploi est construite à partir des informations disponibles dans les fichiers de la taxe d'habitation. L'échantillon est renouvelé par sixième chaque trimestre. L'enquête couvre les logements ordinaires en France métropolitaine, et depuis 2014 les départements d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion), à l'exception de Mayotte.
Le questionnaire de l'enquête a été rénové en 2013 : certaines questions ont été simplifiées, et l'objectif a été d'améliorer la qualité de la codification des variables professions et diplômes, d'enrichir la connaissance du marché du travail avec l'introduction de nouvelles questions (sur la santé, le handicap) et de se conformer aux orientations de l'office statistique des communautés européennes (Eurostat) sur le suivi des formations. Des ruptures de série ont donc été engendrées par le nouveau questionnaire concernant les niveaux d'emploi, emploi à temps partiel, sous-emploi, chômage et halo autour du chômage ont donné lieu à rétropolation sur la période antérieure à 2013.

Dates de collecte

  • Collecte en continu tout au long de l'année - début : 2016
  • Collecte en continu tout au long de l'année - fin : 2016

Couverture géographique

France métropolitaine

Unité d'analyse

Ménage ordinaire

Univers

Le champ de l'enquête est défini par l'ensemble des logements ordinaires, c'est-à-dire aux locaux indépendants à usage d'habitation. Toutes les personnes du logement âgées de 15 ans et plus, au 31 décembre de l'année de l'enquête, sont interrogées.

Méthode d'échantillonnage

En 2016, l'échantillon de métropole est constitué de logements issus des fichiers de la taxe d'habitation. L'échantillon est « aréolaire » : il n'est pas issu directement d'un tirage de logements, mais d'un tirage de groupes, appelés grappes, d'une vingtaine de logements contigus. Ces « grappes » ont été construites automatiquement selon une logique ascendante : construction de grappes, puis de secteurs comportant 6 grappes, puis tirage aléatoire des secteurs par région de manière équilibrée avec attribution aléatoire d'un numéro d'ordre
pour les grappes d'un même secteur. Une grappe est enquêtée six trimestres consécutifs puis est remplacée dans l'échantillon par la grappe du même secteur de numéro d'ordre immédiatement supérieur. L'échantillon des DOM est quant à lui constitué de logements sélectionnés dans les fichiers des Enquêtes Annuelles de Recensement (EAR). Comme en métropole, ces logements sont regroupés en grappes, une grappe étant enquêtée six trimestres consécutifs puis remplacée par une nouvelle grappe située dans le même secteur.

Nombre d'observations

436577

Méthode de collecte

Un même logement est interrogé six trimestres consécutifs. L’interrogation se déroule en face à face avec l’enquêté dans son logement lors de la première et de la dernière interrogation. Les interrogations intermédiaires se déroulent par téléphone. Pour un logement donné, les six interrogations sont rattachées à des semaines de référence (du lundi au dimanche), espacées d’un trimestre exactement (13 semaines, parfois 14). Une lettre prévient les ménages qu’ils vont être interrogés.