Réseau Quetelet

Enquête : Sondage de Sortie des Urnes, Second tour Présidentielles 1995

Producteur

  • IFOP - Institut français d'opinion publique

Financement

  • IFOP - Institut français d'opinion publique

Diffuseur

  • CDSP - Centre de Données Socio-Politques

Résumé

Le Sondage Sortie des Urnes (SSU) est un sondage de grande ampleur réalisé le jour même des scrutins électoraux, à la sortie des bureaux de vote. Les SSU permettent de comprendre les clefs sociologiques et politiques significatives d'un scrutin et constituent en ce sens une véritable radiographie du corps électoral.

S'agissant de l'élection présidentielle, les Sondages Sortie des Urnes livrent des informations précieuses sur les dimensions suivantes :

- les contours socio-démographiques et politiques du vote (qui a voté pour qui ?) ;
- les motivations du vote des électeurs (quel enjeu a conditionné le vote en faveur de quel candidat ?) et aussi les conditions de détermination du vote (à quel moment les électeurs se sont-ils décidés ?) ;
- les itinéraires de vote et les comportements électoraux ;
- les attentes des électorats par rapport aux candidats ;
- les attentes des électorats face à l'après présidentielle (choix du Premier ministre, composition souhaitée du gouvernement, premières mesures attendues...).

Mais cet instrument d'analyse sociologique et politique comporte toutefois une limite claire : il ne permet en aucun cas de donner des indications fiables sur les résultats de l'élection compte tenu du nombre de personnes refusant de répondre et de la relative sincérité des réponses données. Un SSU n'a par conséquent pas la même fiabilité qu'une estimation des résultats, ni même qu'un sondage classique, réalisé d'après la méthode des quotas.

Les fichiers de Sondages de Sortie des Urnes de 1995 sont conservés au CDSP, mais le questionnaire original n'a pas pu être retrouvé. La documentation est donc principalement la documentation d'époque, considérée comme faisant foi. Les variables n'étant pas documentées sont indiquées. L'intérêt historique de ces fichiers de données a cependant paru justifier leur inclusion dans les archives disponibles du CDSP, et ce d'autant plus que l'élection de 1995 a été parmi les premières à éveiller des débats importants autour de la validité et de l'utilité des sondages d'opinion.

Dates de collecte

  • - début : 07/05/1995
  • - fin : 07/05/1995

Pays

France

Couverture géographique

France entière

Unité d'analyse

Individus : électeurs Français.

Univers

Electeur français choisi par le principe des pas (un électeur interrogé tous les 5 électeurs).

Méthode d'échantillonnage

5 661 électeurs venant de voter.
L'enquêteur se tient à la sortie du bureau de vote et procède à une sélection aléatoire des électeurs à interroger selon le principe du pas (un questionnaire distribué toutes les 5 personnes, rempli par les interviewés puis déposé dans une urne par souci de confidentialité).
Ces Sondages Sortie des Urnes sont construits à partir d'un échantillon national de 100 à 200 bureaux de vote, répartis sur l'ensemble du territoire. La sélection de ces bureaux de vote prend en compte la dispersion géographique par département, le poids des différentes catégories de communes (communes rurales versus communes urbaines de province et communes de l'agglomération parisienne) et bien entendu l'historique de ces bureaux au cours des scrutins antérieurs.

Nombre d'observations

5661

Méthode de collecte

Questionnaire auto-administré.
Durant toute la journée, des électeurs venant d'accomplir leur devoir électoral remplissent des questionnaires et les remettent dans une urne tenue par un enquêteur.