Réseau Quetelet

Enquête : Attitudes à l'égard des formes conjugales alternatives (2014)

Série

Etude longitudinale par Internet pour les sciences sociales (ELIPSS)

Producteurs

  • CDSP - Centre de Données Socio-Politiques
  • INED - Service des enquêtes et des sondages, Institut national d'études démographiques

Financement

  • ANR - Agence Nationale de la Recherche

Diffuseur

  • CDSP - Centre de Données Socio-Politiques

Résumé

L’enquête ATAPA interroge l'évolution de la définition même de la famille au moment où ont lieu, en France et plus généralement en Europe, de nombreuses transformations dans la formation des types d’union (cohabitation, PACS, etc.) et de parentalité (homoparentalité, hors-mariage, etc.).

L’objectif de l’enquête était d’étudier les attitudes à l'égard de ces formes « alternatives » d'union. Il s'agissait de mieux comprendre comment les répondants se représentent la famille et évaluer dans quelle mesure ces représentations se sont dernièrement transformées au regard des nouvelles formes d'union et de parentalité. Quels sont les types d'union qu'ils identifient comme des familles ? Quelles sont les personnes qu'ils inviteraient aux réunions de famille ?
ATAPA s'est déroulée en juin 2014 et s'inscrit dans un dispositif d'enquête comparatif, visant à appliquer au cas français un protocole déjà mis au point et validé dans des travaux internationaux*.

*Pour plus de détails, consulter la section Data Sources 2.3.1.8.

Dates de collecte

  • Terrain principal - début : 05/06/2014
  • Terrain principal - fin : 18/07/2014
  • Terrain prolongé pour les panélistes ayant commencé le questionnaire - début : 18/07/2014
  • Terrain prolongé pour les panélistes ayant commencé le questionnaire - fin : 18/08/2014

Pays

France

Couverture géographique

France métropolitaine (hors Corse)

Unité d'analyse

Individu

Univers

Population résidant en France métropolitaine (hors Corse) :
- 18-75 ans lors de l'inclusion au panel en 2012-2013 ;
- lisant suffisamment le français pour répondre à un questionnaire auto-administré.

Méthode d'échantillonnage

La méthode d'échantillonnage utilisée est un sondage à plusieurs degrés effectué par la division Sondages de l'INSEE. À partir du recensement de 2011, un échantillon de 4500 logements a été tiré par l'INSEE par sondage stratifié et en grappes sur les critères suivants:
(1) Strates : Région (sans la Corse) et type de commune (rural/urbain, grande/petite).
(2) Grappes : Les zones d'action enquêteur (ZAE).

Cet échantillon a été découpé en trois sous-échantillons: une partie principale (3500 logements) et deux réserves de façon à pouvoir exploiter 1000 adresses supplémentaires en cas de besoin. Les 4500 logements tirés par l'INSEE ont été finalement exploités.
Après acceptation du ménage (1349 ménages), le dernier degré du sondage consiste en un tirage aléatoire à probabilité égale d'un individu parmi les personnes éligibles du ménage (c'est-à-dire âgé de 18 à 75 ans, habitant dans un logement ordinaire en France métropolitaine et ne devant pas déménager dans les 3 mois suivant le recrutement).

Aucun estimateur de variance n'est conseillé pour produire un intervalle de confiance dans une inférence sous le plan.

À l'issue du recrutement, 1039 individus ont accepté de participer au panel et ont reçu une tablette tactile pour répondre aux enquêtes (la réception de la tablette est le critère indispensable pour être défini comme un panéliste ELIPSS)

Nombre d'observations

810

Méthode de collecte

Questionnaire auto-administré sur Internet. Accès via l’application d’enquête ELIPSS, installée sur la tablette 7 pouces mise à disposition des panélistes.