Réseau Quetelet

Enquête : Catégorisations et connaissances ordinaires de la société - Jeu des métiers (2014)

Série

Etude longitudinale par Internet pour les sciences sociales (ELIPSS)

Producteurs

  • CDSP - Centre de Données Socio-Politiques
  • INED - Service des enquêtes et des sondages, Institut national d'études démographiques

Financement

  • ANR - Agence Nationale de la Recherche

Diffuseur

  • CDSP - Centre de Données Socio-Politiques

Résumé

Le projet « Catégorisations et connaissances ordinaires de la société » (CORDI) a donné lieu à l’administration de deux enquêtes pendant la phase pilote du dispositif ELIPSS. Proposé par une équipe de sociologues et de statisticiens, le projet porte sur les modes de catégorisations de l'espace socioprofessionnel en France.

Autour des questions du « retour des classes sociales » et de nouvelles formes d’inégalités, de nombreuses controverses sont nées depuis les années 1990 pour définir les clivages pertinents de description des sociétés contemporaines - en témoignent aussi depuis les récents débats autour de la mise en place d’une nomenclature socioprofessionnelle européenne. CORDI se distingue de nombreuses études en proposant d’interroger l’existence et la nature des clivages sociaux à partir de la connaissance ordinaire qu’en ont les Français. Il s’agit de comprendre comment les individus se situent et situent les autres dans l’espace social et quels indices pour ce faire sont mobilisés, et dans quelle mesure ces logiques de catégorisation sont partagées ou répondent plutôt à des représentations diversifiées selon les individus et les groupes sociaux. Pour traiter ce sujet, l’équipe CORDI propose un dispositif expérimental reposant sur deux jeux inspirés des travaux de L. Boltanski et L. Thévenot : le « jeu des métiers » et le « jeu des portraits ».

Le jeu des métiers administré en juillet 2014 proposait aux membres du panel de regrouper des professions qui selon eux appartiendraient à un même milieu social. Des onze professions affichées, les répondants pouvaient constituer deux groupes de professions similaires en les glissant-déposant dans des colonnes distinctes. Une fois l’exercice terminé, il s’agissait pour le panéliste d’en faire ressortir une profession plus représentative et de trouver un nom à chacun des groupes qu’il avait composés. Cette expérimentation était alors proposée pour une autre série de onze professions. La seconde partie du questionnaire concernait plutôt la qualification qui peut être faite d’un ouvrier et d’un cadre typiques (ce qui fera écho au terrain CORDI suivant). Les analyses de cette première vague CORDI allaient être axées sur la proximité des classements effectués et la potentielle variation de ceux-ci selon l’appartenance sociodémographique des individus interrogés.

Dates de collecte

  • Terrain principal - début : 21/07/2014
  • Terrain principal - fin : 25/09/2014
  • Terrain prolongé pour les panélistes ayant commencé le questionnaire - début : 25/09/2014
  • Terrain prolongé pour les panélistes ayant commencé le questionnaire - fin : 25/10/2014

Pays

France

Couverture géographique

France métropolitaine (hors Corse)

Unité d'analyse

Individu

Univers

Population résidant en France métropolitaine (hors Corse) :
- 18-75 ans lors de l'inclusion au panel en 2012-2013 ;
- lisant suffisamment le français pour répondre à un questionnaire auto-administré.

Méthode d'échantillonnage

La méthode d'échantillonnage utilisée est un sondage à plusieurs degrés effectué par la division Sondages de l'INSEE. À partir du recensement de 2011, un échantillon de 4500 logements a été tiré par l'INSEE par sondage stratifié et en grappes sur les critères suivants:
(1) Strates : Région (sans la Corse) et type de commune (rural/urbain, grande/petite).
(2) Grappes : Les zones d'action enquêteur (ZAE).

Cet échantillon a été découpé en trois sous-échantillons: une partie principale (3500 logements) et deux réserves de façon à pouvoir exploiter 1000 adresses supplémentaires en cas de besoin. Les 4500 logements tirés par l'INSEE ont été finalement exploités.
Après acceptation du ménage (1349 ménages), le dernier degré du sondage consiste en un tirage aléatoire à probabilité égale d'un individu parmi les personnes éligibles du ménage (c'est-à-dire âgé de 18 à 75 ans, habitant dans un logement ordinaire en France métropolitaine et ne devant pas déménager dans les 3 mois suivant le recrutement).

Aucun estimateur de variance n'est conseillé pour produire un intervalle de confiance dans une inférence sous le plan.

À l'issue du recrutement, 1039 individus ont accepté de participer au panel et ont reçu une tablette tactile pour répondre aux enquêtes (la réception de la tablette est le critère indispensable pour être défini comme un panéliste ELIPSS)

Nombre d'observations

809

Méthode de collecte

Questionnaire auto-administré sur Internet. Accès via l’application d’enquête ELIPSS, installée sur la tablette 7 pouces mise à disposition des panélistes.