Réseau Quetelet

Enquête : Dynamiques de mobilisation - vague 16 (2017)

Série

Etude longitudinale par Internet pour les sciences sociales (ELIPSS)

Producteur

  • CDSP - Centre de Données Socio-Politiques

Financement

  • ANR - Agence Nationale de la Recherche

Diffuseur

  • CDSP - Centre de Données Socio-Politiques

Résumé

La majeure partie des connaissances produites en sociologie politique quantitative provient des enquêtes conduites au moment des élections. L'étude longitudinale DYNAMOB est proposée par Florent Gougou, Vincent Tiberj et vingt-cinq politistes français. Elle se distingue des enquêtes classiques en couvrant aussi bien les périodes électorales que les périodes ordinaires.

Ce dispositif vise à mesurer le poids relatif des facteurs de court terme (effet des campagnes électorales, notamment) et des facteurs de long terme sur le vote des électeurs.

La seizième vague de DYNAMOB s'est déroulée en mai 2017. Il s'agit d'une interrogation des panélistes qui a eu lieu après l'élection présidentielle et pendant la période précédant les élections législatives, qui se traduit par la passation d'un questionnaire « spécifique ». Une grande partie du questionnaire porte sur les votes et la campagne de l'élection présidentielle 2017, sur les intentions de vote et sur la connaissance des candidats au premier tour des élections législatives 2017.

Dates de collecte

  • Terrain principal - début : 11/05/2017
  • Terrain principal - fin : 09/06/2017

Pays

France

Couverture géographique

France métropolitaine (hors Corse)

Unité d'analyse

Individu

Univers

Population résidant en France métropolitaine (hors Corse) :
- entre 18 et 79 ans le 1er juillet 2016 ;
- en résidence ordinaire ;
- lisant suffisamment le français pour répondre à un questionnaire auto-administré.

Méthode d'échantillonnage

Deux tirages d'échantillon ont été réalisés par la division Sondage de l'Insee dans l'enquête annuelle du recensement (vagues 2011 et 2014) formant un ensemble de 13 500 logements. Les tirages de ces échantillons ont été réalisés de façon similaire (stratifié à plusieurs degrés et en grappes).
Un seul individu a été tiré au sort dans chaque logement. La documentation des pondérations présente plus en détail la formation de l'échantillon.
Le plan de sondage n'a pas été caractérisé : aucun estimateur de variance n'est conseillé pour produire un intervalle de confiance dans une inférence sous le plan.

À l'issue du recrutement, 2514 nouveaux individus ont accepté de participer au panel et ont reçu une tablette tactile pour répondre aux enquêtes (la réception de la tablette est le critère indispensable pour être défini comme un panéliste ELIPSS). Ils s'ajoutent aux 817 panélistes du pilote : 3331 individus font partie du panel ELIPSS en avril 2016.

Nombre d'observations

2297

Méthode de collecte

Questionnaire auto-administré sur Internet. Accès via l'application d'enquête ELIPSS, installée sur une tablette 8 pouces.