Réseau Quetelet

Enquête : Expérimentations concernant le design des questions dans différents pays (2014)

Série

Etude longitudinale par Internet pour les sciences sociales (ELIPSS)

Producteurs

  • CDSP - Centre de données socio-politiques
  • INED - Service des enquêtes et des sondages, Institut national d'études démographiques

Financement

  • ANR - Agence Nationale de la Recherche

Diffuseur

  • CDSP - Centre de données socio-politiques

Résumé

Les expérimentations sur le design des questions, conduites par H. Silber, J. A. Krosnick, T. H. Stark, et A. Blom, chercheurs en sociologie et psychologie sociale, traitent de la construction des questions dans des enquêtes quantitatives à travers plusieurs pays. Il s'agissait d'étudier si les grands principes de design de questionnaire fondés sur des données collectées essentiellement aux Etats-Unis peuvent être généralisés à d'autres pays.
Pour cela, plusieurs expérimentations largement testées aux Etats-Unis ont été répliquées dans plusieurs pays entre 2013 et 2014.
Les données ont ainsi été recueillies dans le cadre de plusieurs panels web en Allemagne, au Canada, au Danemark, aux Etats-Unis, en France, en Islande, au Japon, en Norvège, aux Pays-Bas, au Portugal, au Royaume-Uni, en Suède et à Taiwan. L'enquête dont il est question ici est l'édition française.

En mettant en place ces expérimentations dans plusieurs pays, le but était de mesurer l'impact des différents contextes nationaux sur :
- les comportements de réponse des enquêtés ;
- les biais liés à l'effet de satisficing qui consiste à minimiser l'effort cognitif lors de la réponse (Krosnick 1991) ;
- les biais liés à l'effet de "désirabilité sociale".

Ces expérimentations concernent notamment des tests sur l'effet de l'ordre des modalités de réponse, de la formulation des questions, des options de non-réponse et de l'ordre des questions dans le questionnaire. Chaque expérimentation fait l'objet d'une répartition aléatoire de l'échantillon de répondants en sous-groupes, chaque sous-groupe se voyant administré une version différente d'une question.
L'enquête a été administré en avril/mai 2014 aux panélistes, pendant la phase pilote du projet ELIPSS.


Krosnick, J. A. (1991), « Response Strategies for Coping with the Cognitive Demands of Attitude Measure in Surveys », Applied Cognitive Psychology, 5(3), p. 213-236.

Dates de collecte

  • Terrain principal - début : 03/04/2014
  • Terrain principal - fin : 12/05/2014
  • Terrain prolongé pour les panélistes ayant commencé le questionnaire - début : 12/05/2014
  • Terrain prolongé pour les panélistes ayant commencé le questionnaire - fin : 05/06/2014

Pays

France

Couverture géographique

France métropolitaine (hors Corse)

Unité d'analyse

Individu

Univers

Population résidant en France métropolitaine (hors Corse) :
- 18-75 ans lors de l'inclusion au panel en 2012-2013 ;
- lisant suffisamment le français pour répondre à un questionnaire auto-administré.

Méthode d'échantillonnage

La méthode d'échantillonnage utilisée est un sondage à plusieurs degrés effectué par la division Sondages de l'INSEE. À partir du recensement de 2011, un échantillon de 4500 logements a été tiré par l'INSEE par sondage stratifié et en grappes sur les critères suivants:
(1) Strates : Région (sans la Corse) et type de commune (rural/urbain, grande/petite).
(2) Grappes : Les zones d'action enquêteur (ZAE).

Cet échantillon a été découpé en trois sous-échantillons: une partie principale (3500 logements) et deux réserves de façon à pouvoir exploiter 1000 adresses supplémentaires en cas de besoin. Les 4500 logements tirés par l'INSEE ont été finalement exploités.
Après acceptation du ménage (1349 ménages), le dernier degré du sondage consiste en un tirage aléatoire à probabilité égale d'un individu parmi les personnes éligibles du ménage (c'est-à-dire âgé de 18 à 75 ans, habitant dans un logement ordinaire en France métropolitaine et ne devant pas déménager dans les 3 mois suivant le recrutement).

Aucun estimateur de variance n'est conseillé pour produire un intervalle de confiance dans une inférence sous le plan.

À l'issue du recrutement, 1039 individus ont accepté de participer au panel et ont reçu une tablette tactile pour répondre aux enquêtes (la réception de la tablette est le critère indispensable pour être défini comme un panéliste ELIPSS)

Nombre d'observations

835

Méthode de collecte

Questionnaire auto-administré sur Internet. Accès via l’application d’enquête ELIPSS, installée sur la tablette 7 pouces mise à disposition des panélistes.