Réseau Quetelet

Enquête : Faire face au Covid-19 - vague 3 (2020)

Série

Etude longitudinale par Internet pour les sciences sociales (ELIPSS)

Producteur

  • CDSP - Sciences Po, Centre de données socio-politiques (CDSP), CNRS

Financement

  • ANR - Agence Nationale de la Recherche
  • ANR - Agence Nationale de la Recherche

Diffuseur

  • CDSP - Sciences Po, Centre de données socio-politiques (CDSP), CNRS

Résumé

L’enquête Coping with COVID-19 (CoCo) a tenté de mesurer “sur le vif” l’expérience sociale du confinement en France. Elle s’est appuyée sur un dispositif empirique pré-existant - ELIPSS, un panel représentatif d’environ un millier de répondants suivis longitudinalement - et l’a transformé en un baromètre permettant de suivre l’expérience du confinement en France à des intervalles réguliers (5 vagues d’enquêtes de début avril à fin mai 2020). Ces données permettent de mesurer les changements dans les pratiques sociales concrètes (vie familiale, travail, relations sociales, éducation, loisirs, etc.) et capturent l’expérience subjective ainsi que les attitudes des répondants pendant le confinement. Cette enquête a été réalisée grâce à un financement ANR : Appel Flash Covid-19.

Dates de collecte

  • Terrain principal - début : 29/04/2020
  • Terrain principal - fin : 06/05/2020

Pays

France

Couverture géographique

France métropolitaine (hors Corse)

Unité d'analyse

Individu

Univers

Population résidant en France métropolitaine (hors Corse) :
- entre 18 et 79 ans le 1er juillet 2016 ;
- en résidence ordinaire ;
- lisant suffisamment le français pour répondre à un questionnaire auto-administré.

Méthode d'échantillonnage

Deux tirages d'échantillon ont été réalisés par la division Sondage de l'Insee dans l'enquête annuelle du recensement (vagues 2011 et 2014) formant un ensemble de 13 500 logements. Les tirages de ces échantillons ont été réalisés de façon similaire (stratifié à plusieurs degrés et en grappes).
Un seul individu a été tiré au sort dans chaque logement. La documentation des pondérations présente plus en détail la formation de l'échantillon.
Le plan de sondage n'a pas été caractérisé : aucun estimateur de variance n'est conseillé pour produire un intervalle de confiance dans une inférence sous le plan.

À l'issue du recrutement, 2 514 nouveaux individus ont accepté de participer au panel et ont reçu une tablette tactile pour répondre aux enquêtes (la réception de la tablette est le critère indispensable pour être défini comme un panéliste ELIPSS). Ils s'ajoutent aux 817 panélistes du pilote : 3 331 individus font partie du panel ELIPSS en septembre 2016. Les panélistes encore présents en juillet 2019 se sont vus proposer de rester au sein du panel, sans fourniture d'abonnement Internet et de tablettes. À partir de cette date, la réponse aux enquêtes se faisait sur l'équipement choisi par les panélistes.

En 2020, un troisième recrutement est effectué afin de rafraîchir le panel. Ce recrutement s'appuie sur une base individu créée par l'Insee et la Direction générale des finances publiques : la base Fidéli.

Nombre d'observations

1024

Méthode de collecte

Questionnaire auto-administré : par Internet (CAWI)