Réseau Quetelet

Enquête : Enquête sur les salaires auprès des salariés - 2009

Série

Enquête sur les salaires auprès des salariés (SALSA)

Producteurs

  • CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique
  • ENS - École Normale Supérieure
  • INSEE - Institut National de la Statistique et des Études Économiques
  • Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Université Paris-Sorbonne

Diffuseur

  • ADISP - Archives de Données Issues de la Statistique Publique

Résumé

L’enquête sur les salaires auprès des salariés (SalSa) 2009 est une des rares enquêtes quantitatives qui porte sur les salaires et les jugements et représentations qui y sont associés en France. Animée par un groupe de chercheurs et d’étudiants issus de plusieurs disciplines (économie, sociologie, statistique) dans le cadre du séminaire « Salaires et justice » de l’École normale supérieure, cette enquête porte sur les modalités subjectives de perception des salaires ainsi que sur les critères de justice auxquels se réfèrent les individus pour les juger. Son originalité réside ainsi en ce qu’elle aborde, dans le cadre d’une enquête statistique sur un échantillon d’une taille conséquence (environ 5 000 salariés échantillonnés pour 3 000 enquêtés), certains aspects de la perception des salaires le plus souvent analysés par le biais d’enquêtes qualitatives : perception des écarts de salaire à différents niveaux, sentiment de discrimination, motivation associée au salaire, perspectives de salaire futur, interrogation sur le caractère juste de certaines rémunérations (PDG de grande entreprise, ministre, footballeur, etc.). D’un point de vue matériel, l’enquête a été rendue possible par le financement de l’Agence nationale de la recherche (ANR Corpus 2007). Le questionnaire a été entièrement conçu par l’équipe d’étudiants et de chercheurs (CNRS, ENS, INSEE, Universités Paris 1 et Paris 4) ; le tirage de l’échantillon et la collecte ont été réalisés dans le cadre du réseau d’enquêteurs de l’INSEE soit en face-à-face, soit par téléphone. Pour des raisons de disponibilité du réseau d’enquêteurs, le champ géographique de l’enquête est restreint à un ensemble de dix régions et d’un département. Le champ est ainsi constitué par les salariés du secteur privé, des entreprises publiques ou de la fonction publique territoriale ou hospitalière de cette zone géographique présents dans les Déclarations annuelles de données sociales (DADS) en 2006.

Dates de collecte

  • - début : 11/2008
  • - fin : 01/2009

Pays

France

Couverture géographique

Régions Picardie, Centre, Basse-Normandie, Lorraine, Alsace, Pays de la Loire, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Auvergne, Languedoc-Roussillon et le département de l'Essonne.

Unité d'analyse

Individu

Univers

Salariés présents dans les DADS en 2006 et résidant dans les régions Picardie, Centre, Basse-Normandie, Lorraine, Alsace, Pays de la Loire, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Auvergne, Languedoc-Roussillon ou dans le département de l'Essonne.

Méthode d'échantillonnage

Une des spécificités de l’enquête SalSa 2009 tient au fait que la base de sondage utilisée pour réaliser son échantillonnage n’est pas une base de logements mais une base d’individus : elle est issue de l’exploitation 2006 du panel au 25ème des Déclarations annuelles de données sociales (DADS), restreint aux communes de l’échantillon-maître 1999 de dix régions et d’un département.
Le recours à cette base de données présente des avantages et des inconvénients. La principale qualité de cette base de sondage est de fournir des informations de première importance dans la problématique de l’enquête, notamment le niveau de salaire et le domaine d’emploi (public ou privé) des individus. L’utilisation de cette base de sondage a ainsi permis de distinguer trois strates à échantillonner : les salariés de la fonction publique (strate 1), les salariés du privé dont le salaire est inférieur au neuvième décile (strate 2), les salariés du privé dont le salaire est supérieur au neuvième décile (strate 3). Les strates 1 et 3 sont surpondérées. Une seconde limite tient à la nécessité de procéder à une recherche d’adresse après le tirage des individus dans le panel DADS (l’adresse n’étant pas directement renseignée dans le fichier), ce qui implique un échantillonnage en deux phases distinctes pour corriger le biais introduit par les échecs de recherche. Enfin, la restriction du tirage à un sous-ensemble géographique limite la représentativité de l’enquête aux dix régions de gestion impliquées dans la collecte. L’échantillonnage a donc été opéré en deux phases distinctes, avec dans chacune un traitement spécifique pour chacune des trois strates de salariés.
– Première phase : tirage de 10 400 individus dans la base de sondage et détermination de leurs poids de sondage selon leur strate de tirage (Annexe A).
– Seconde phase : recherche d’adresse et correction au sein de chaque de strate des échecs de recherche.
L’échantillon final comporte ainsi 5 326 individus représentatifs d’une population de 10 675 800 individus environ.

Nombre d'observations

3117

Méthode de collecte

Collecte en face-à-face ou par téléphone